LE VOYAGEUR DU TEMPS

Franck Ferrandis

Celui qui regarde vers le passé, pour embrasser le futur…

Professant en École supérieure d’Art, voilà décennies que ce Globe-trotter aime à circuler dans des lieux qui ne s’inscrivent pas sur les cartes ou sont encore inconnus des manuels.
Ancrées sur les mouvants Méridiens d’un Savoir qui petit à petit se retrouvent à notre portée, les découvertes archéologiques sont autant d’Énigmes affûtant nos sens et renouvelant tous nos champs et horizons de curiosités. Elles sont une Subversion à tous les quotidiens en révélant à nos regards des Arcanes subtiles et des portes dissimulées à franchir.

Proposant des perspectives en deçà des temps, en Eurasie et en Zone Pacifique, artéfacts étranges, légendes ancestrales & monuments étonnants nous invitent à recomposer une histoire perdue de Mondes Oubliés.
Ses ouvrages et conférences puisent à cette Source du Merveilleux Scientifique.

  • Ouvrages disponibles :
    « SECRET Japon » Tome 1, 2 & 3 (Amazon)

  • À paraître en anglais :

    «LEMURIA, the lost World of Ancient Asia» (Éd. Wooden Books / Bloomsburry Publishing)

  • Collaborations aux revues et magazines (Japan Lifestyle, Japan magazine, Koko, GCO, etc.)

Le  programme de Franck Ferrandis

Conférence

Pour cette seconde session, Franck Ferrandis abordera les portails et vortex présents sur certains hauts-lieux mégalithiques de notre planète, et reviendra sur les effets qui en résultent, sur la conscience et le psyché de l’être humain.

Puisant dans leurs observations, intuitions et transmissions, les Anciens reconnurent en certains lieux des nœuds de courants, des foyers de radiations bénéfiques, où exhausser leurs Prières, généraient aux grès des évènements célestes, des portails imprégnés de forces cosmiques propices à projeter leur esprit, abolissant ainsi l’ espace et le temps en des “non-où”.

De lourds mégalithes, en “Accumulateur”, furent dressés là où le flux des Réseaux internes à notre Planète émanait.
Ainsi souvent près d’un temple shinto, on trouve un Iwakura, des monticules de pierres servant de frontières entre le monde sacré et le monde profane, une pierre triangulaire (ou pyramidale), des restes de Dolmen(s) à tumulus rond ou pyramidal, des pierres debout, des cercles de pierres, des pierres colossales fendues, des grottes aménagées sinon taillées, d’anciens puits de volcans où se pratiquaient rituels et nécromancie…
Si les Phénoménologies propres à la Physique de l’Information (si chère au Groupe Interdisciplinaire Eranos d’Ascona en Suisse) sont incontournables dans l’étude de l’animisme, c’est bien parce que leurs Lieux de Pouvoir s’y inscrivent.

Des disciplines complémentaires telles que Géométrie à 366° ; le Ratio 10, 40 & 366 ; les Axes Géomagnétiques, les Mathématiques de René Thom, etc., sont également invités à générer un cadre de Reliance lors des Grands Evénements Célestes (tel le “Kataware Doki” au coucher du Soleil du Solstice d’Hiver) où dans la “Zone Oz” psychoïde (relation psyché/matière) peut être projetée.

Le thème des civilisations perdues devient alors un très riche en matière de reverse engineering.

JOUR ET LIEU

Dimanche 20 mars
De 11h à 13h

Dans l’amphithéâtre

Acheter votre pass

Les œuvres de Franck Ferrandis

Vidéos et interview