LE RÊVEUR D’UN AUTRE TEMPS

Fabrice Bianchin

Passionné d’archéologie, de préhistoire, de textes sacrés et par les mythes du monde entier, féru également des questionnements liés à la conscience, Fabrice Bianchin étudie tous ces domaines avec une constante ferveur.

Auteur et chercheur, il consacre sa vie à étudier et analyser les récits les plus anciens de l’humanité. Fabrice Bianchin n’a cessé de se questionner sur les artefacts archéologiques les plus insolites mettant à mal l’histoire de l’homme, telle que décrite dans nos manuels d’histoire. Dès le début des années 90, il se confronte à plusieurs études intrigantes, dont l’une d’elle lui demandera 25 années de sa vie. Le fruit de ses recherches intensives se verra compilé dans son ouvrage « Vimanas, l’incroyable technologie des dieux » sorti en 2016 aux Éditions Le Temps Présent.

Cet ouvrage le fait connaître au grand public, et depuis sa sortie en librairie, l’auteur parcourt la France pour donner

des conférences sur ce sujet envoûtant.
Intervenant sur les webradios Nuréa TV et BTLV, il intervient également dans le documentaire « Le Tertre Sacré », réalisé par Jean-Raymont Binet et Bleuette Diot.

Parallèlement, Fabrice Bianchin œuvre sur d’autres projets dont deux feront feront l’objet d’une publication, qu’il portera prochainement et pour la première fois au public. Intitulé « Projet Lussac, l’intuition au service de l’archéologie », ce livre dévoilera une expérience de “remote viewing” (vision à distance). Conduite par l’auteur et soutenu par dix intuitifs, ce projet démocratisera cette discipline intuitive, innovante et époustouflante, à vocation scientifique.

  • ” Vimanas, l’incroyable technologie des dieux “ – parution France et Italie. Préface de Bleuette Diot et Jean-Claude Bourret

  • Projet Lussac, l’intuition au service de l’archéologie “ – Sortie 2021

Le programme de Fabrice Bianchin sur le festival

Conférence

Fabrice Bianchin exposera pour la première fois au public, des résultats d’études menées en Remote Viewing et dévoilera d’incroyables hypothèses sur les anachroniques tablettes de Lussac.

Projet Lussac, l’intuition au service de l’archéologie.
À Lussac, la découverte de tablettes du néolithique, créent la polémique, en dévoilant des individus d’un autre temps, habillés à la manière de nos contemporains.

Depuis près de 80 000 ans, l’homme préhistorique a occupé ces lieux et, vers 14 000 ans avant J.- C., la communauté présente sur les lieux s’est démarquée des autres clans préhistoriques par leur maîtrise artistique prodigieuse. En effet, les artistes ont gravé, avec une finesse étonnante, des centaines de pierres calcaires, représentant des animaux. Plus intrigant, près de 155 portraits ont été réalisés, représentant des visages, mais aussi les corps et les postures d’hommes, femmes et d’enfants magdaléniens.

Ces réalisations, qui impressionnent encore les préhistoriens, révèlent en complément des modes vestimentaires étonnement modernes, brillamment cousus, certains possédant même des poches pour ranger des objets ! Certaines gravures nous font découvrir qu’ils portaient des sandales aux pieds, qu’ils utilisaient des bonnets ou se mettaient des bandeaux sur la tête !

Qui étaient ces individus hors du commun, comment vivaient-ils ensemble ? Pour quelle raison un homme, âgé et barbu, avait été représenté de face sur une petite tablette de pierre, alors que généralement, les portraits préhistoriques étaient systématiquement réalisés de profil ?

Pour tenter de répondre à ces questions, l’auteur a utilisé les capacités intuitives de 10 personnes, rompues à un protocole expérimental qui donne des résultats surprenants : le remote viewing. Après 21 sessions sur le sujet, et près de 2700 informations récupérées, qu’avons-nous retiré sur la figuration de cet homme barbu ?

Chacun de ses intuitifs, sans information ni photographie préalable de la cible ont apporté des éléments sur la pierre gravée, mais aussi sur la vie de l’homme qui y figure. L’expérience va plus loin, jusqu’à donner scrupuleusement la géographie des lieux correspondant en tout point à la réalité, mais aussi sur les mœurs et coutumes, les réflexions et les préoccupations journalières du clan à l’origine de ces fantastiques gravures.

JOUR ET LIEU

Dimanche 8 août
De 11h10 à 12h40

Zone des conférences

Achetez votre pass

Ouvrages et interviews de Fabrice Bianchin